La Fontaine de Vie utilise la technique d’ultrafiltration qui ne nécessite aucun apport de produit chimique.

Une seule étape pour clarifier et désinfecter l’eau

Procédé simple, l’ultrafiltration permet la clarification et la désinfection de l’eau en une seule étape. La paroi des membranes agit comme un filtre pour toutes les particules de taille supérieure à 10-20 nm : bactéries, virus, pollens, algues, parasites, germes et molécules organiques. Le pouvoir filtrant de l’ultrafiltration est 1000 fois supérieur à celui du filtre à sable.

Cette technologie garantit une eau de qualité constante sans goût ni odeur et irréprochable quelles que soient les variations de qualité et de turbidité de l’eau à traiter.

Une technologie respectueuse de l’environnement

Le procédé d’ultrafiltration est totalement mécanique : il évite le recours aux produits chimiques et les rejets de traitement, tout en conservant l’équilibre minéral de l’eau.

L’ultrafiltration permet de traiter des eaux contenant jusqu’à 300 mg/l de matières en suspension (MES) en filtration pression et jusqu’à 15 g/l dans les bioréacteurs à membranes :

 

-       Eaux douces : eau de source, souterraine, eau de barrage, de lac naturel, eau de rivière 
-

-        Eau salée : eau saumâtre, eau de mer 


-        Eaux usées : domestiques, industrielles, urbaines / brutes ou pré-traitées (filtration tertiaire)

 

 

Objectifs de l’ultrafiltration technologie

-       L’ultrafiltration pour clarifier. 
L’ultrafiltration assure l’élimination des matières en suspension ; particules minérales, particules vivantes, turbidité, SDI jusqu’aux colloïdes.

 

-       L’ultrafiltration pour désinfecter.
La Microfiltration élimine tous les micro-organismes (bactéries, algues …) et les gros pathogènes comme Cryptosporidium et Giardia. L’ultrafiltration élimine en plus les virus. La clarification et la désinfection sont assurées en une seule étape.

 

-       L’ultrafiltration pour concentrer. 
L’ultrafiltration peut aussi être utilisée pour concentrer des matières en suspensions et/ou des micro-organismes pour réduire le coût de l’étape de déshydratation ou accroître l’activité biologique (cas des bio réacteurs à membranes).

JoomlaMan